• L’hôtel de Crillon Paris

    Pièce jointe 64
    L’hôtel de Crillon Paris, est l'un des plus anciens et des plus luxueux hôtels au monde. Il est situé au pied des Champs-Élysées, au no 10 au nord de la place de la Concorde.

    Depuis 2010, le Crillon est la propriété de Mutaib Ben Abdallah Ben Abdelaziz Al Saoud, membre de la famille royale saoudienne.

    Fermé en mars 2013 pour travaux, l'hôtel fait sa réouverture le 5 juillet 2017. Le 19 septembre 2018, il reçoit la distinction « Palace » et devient ainsi le 25 palace de France.



    Histoire:

    En 1758, le roi de France, Louis XV commande à son architecte Jacques-Ange Gabriel, la réalisation sur la "place Louis XV" de deux façades identiques de part et d'autre de la rue Royale : la façade orientale qui est occupée par l'hôtel de la marine, tandis que le premier hôtel de la Monnaie doit prendre possession de la façade occidentale. Mais cet emplacement est en définitive jugé trop éloigné du quartier des affaires et un arrêt du Conseil décide que le nouvel édifice s’élèverait à son emplacement actuel sur le quai de Conti. Le terrain situé derrière la colonnade occidentale est alors divisé en quatre lots qui sont cédés à des particuliers, à charge pour eux d'élever des hôtels particuliers derrière la façade de Gabriel.



    • l'hôtel de Coislin (no 4), le plus proche de la rue Royale, qui ne conserve du décor original que des boiseries en chêne ornées de guirlandes et de fleurs dans les salons de l'étage ;
    • l'hôtel du Plessis-Bellière (no 6), appelé aussi hôtel Pastoret, construit par l'architecte Pierre-Louis Moreau-Desproux pour un de ses amis, Rouillé de l'Estang (écuyer, secrétaire du roi et trésorier-général des deniers de la police) et qui fut la demeure du neveu de ce dernier, l'avocat, homme de lettres et homme politique Emmanuel de Pastoret ;
    • l'hôtel Cartier (no 8), appelé aussi hôtel Moreau, également œuvre de Moreau-Desproux qui se le fit bâtir pour lui-même ;
    • l'hôtel d'Aumont (no 10), à l'angle de la rue Boissy d'Anglas, occupé de nos jours par l'hôtel de Crillon, a été construit en 1765 par l'architecte Louis-François Trouard, contrôleur des Bâtiments du roi, le décor intérieur étant réalisé par Pierre-Adrien Pâris. Le premier propriétaire de l'hôtel est, en 1776, cet architecte qui le loue au duc d'Aumont, ce dernier faisant dessiner les décorations intérieures par l'architecte Pierre-Adrien Pâris, les sculpteurs Broccardi, Mézière et Radelle et les ciseleurs Duplessis, Gaillard et Gouthière.


    La légende veut que la reine Marie-Antoinette soit venue prendre ses leçons de piano dans cet hôtel. En 1788, l'hôtel d'Aumont est acquis par François Félix de Crillon, qui lui donnera son nom. Confisqué par le gouvernement pendant la Révolution française, il est finalement rendu à la famille de Crillon qui l'occupe jusqu’en 1907. En 1900, la façade de l'hôtel Crillon est classée monument historique


    Hôtel de prestige:

    En 1907, l'hôtel est racheté avec deux immeubles qui lui font suite dans la rue Boissy-d'Anglas, par la Société des grands magasins et des hôtels du Louvre (actuel Groupe du Louvre) qui décide de le transformer en palace. Le bâtiment subit alors une longue rénovation qui dura deux ans sous la conduite de l'architecte Walter-André d'Estailleur. Il laisse intact l'escalier d'honneur, édifie les façades sur cour dans le style de Gabriel, mais fait démonter la plupart des décors intérieurs d'origine. Ainsi, dans le salon des Aigles du premier étage, modèle de salle à l'antique conçue par Pâris, il ne laisse en place que la sculpture du plafond mais fait copier les boiseries, les six portes monumentales et leurs encadrements et la glace, œuvre de l'ébéniste Bellangé, tandis que les originaux sont réinstallés dans l'hôtel de La Tour d'Auvergne (actuelle ambassade du Chili), avenue de La Motte-Picquet. D'autres boiseries se trouvent au Metropolitan Museum of Art de New York, à Middlebury College dans le Vermont et à la villa Ephrussi de Rothschild à Saint-Jean-Cap-Ferrat.

    Pièce jointe 65


    L’hôtel de Crillon, pavillon d'angle à l'extrémité d'un portique de douze colonnes d'ordre corinthien. Il présente, sur trois travées, un portique dont les quatre colonnes supportent un entablement couronné d'un fronton. Les trumeaux extérieurs possèdent des niches destinées à des statues qui n'ont pas été placées, des médaillons et des trophées en guise de couronnement1






    Relève de garde de soldats allemands, pendant l'Occupation de Paris
    (octobre 1940).




    À son inauguration le 11 mars 1909, l'hôtel de Crillon est le premier grand « hôtel de prestige » parisien doté d'une situation exceptionnelle, d'un confort luxueux et d'une renommée qui attira au fil des ans la préférence des têtes couronnées et des chefs d'États. C'est au Crillon que fut élaboré, du 3 février au 11 avril 1919, par le président américain Woodrow Wilson et les délégués alliés, le pacte constitutif de la Société des Nations (une plaque commémorative y a été apposée)
  • Hôtels classés cinq étoiles en France

    La catégorie d'hôtels cinq étoiles est la plus haute catégorie de la classification des hôtels de tourisme en France. Cette catégorie n'a été créée que le 1er janvier 2009. Avant cette date et contrairement à d'autres pays étrangers, il n'existait pas de catégorie d'hôtels cinq étoiles en France. Ceux pouvant correspondre à cette catégorie étaient rangés sous le nom de quatre étoiles luxe. Cette catégorie cinq étoiles a été rajoutée au nouveau référentiel rentré en vigueur le 1er janvier 2009. Ce référentiel redéfinit également et crée de nouveaux critères de confort et d'hygiène et introduit des exigences de services, d'accessibilité, de développement durable et d'accès aux nouvelles technologies. Ce classement valable 5 ans restant volontaire, il faut que l'établissement demande une visite de vérification payante, pour l'attribution des étoiles, ainsi que pour son renouvellement. Afin d'assurer une qualité sérieuse dans l'attribution des étoiles, celle-ci est effectuée par le biais d'une visite mystère, pour les hôtels quatre et cinq étoiles. Pour distinguer les hôtels habilités à revendiquer officiellement la qualité de Palace, un arrêté du 8 novembre 2010 [archive] du Ministère du Tourisme, définit l'appellation Distinction Palace. Huit hôtels de grand luxe (parmi les 5 étoiles) reçoivent ce label dans un premier temps. Le label est décerné suivant la conformité à un cahier des charges et l'avis d'un jury composé de 10 personnalités de référence. Après trois ans de transition, à partir du 23 juillet 2012, le nouveau classement est exclusivement en vigueur. Donc, le réfractaire selon d'anciens classements risque dorénavant une amende de 15 000 euros. À la fin de l'année 2010, l'Hexagone ne comptait que 100 établissements classés cinq étoiles, puis 165 hôtels en 2011. Toutefois, le 13 août 2014, le 300e établissement fut enregistré. Le 31 mars 2015, la France comptait 310 hôtels classés cinq étoiles6. Étant donné que certains documents manquent parfois de précision, il faut consulter strictement sur le site officiel d'Atout France, afin d'établir correctement le classement
Limousine pour Mariage Paris